Le printemps pointera très bientôt le bout de son nez et au-delà du fait qu’il soit tout juste précédé de mon anniversaire  (je le glisse ici l’air de rien vous le remarquerez), il annonce la saison des amours. Les températures se réchauffent, le soleil revient nous caresser de ses doux rayons, les terrasses se remplissent à nouveau, les vitrines des boutiques se parent de jolies robes légères, le moral aussi est plus léger, les amoureux ont de nouveau assez chaud pour se balader main dans la main et les célibataires désireux de rencontrer l’âme soeur trouvent souvent un nouvel élan.

Que nous soyons en couple, à la recherche de celui-ci ou simplement ouvert à ce qu’il se présente un jour, le retour des beaux jours est la saison propice pour prendre le temps de se consacrer un peu à l’amour.

Vous le découvrirez au fil de ce blog, ce que l’on nomme le développement personnel est un domaine qui prend beaucoup de place dans ma vie. J’avoue volontiers avoir toujours été plus intéressée par la connaissance de mon « moi » et des autres, par les explications de nos fonctionnements et la possibilité de toujours grandir et apprendre pour me développer que par les mathématiques, ou la géographie… Ma bibliothèque regorge d’ouvrages de développement personnel en tout genre, ils sont pour moi une incroyable source de savoir disponible si facilement qu’il m’est inconcevable de ne pas profiter de l’opportunité de sans cesse former et développer l’être humain que je suis.

Lorsque l’on veut apprendre un métier ou savoir réaliser quelque chose en général le chemin évident pour tous, est de se former à ce métier et d’aller piocher le savoir là où il se trouve. Dans des écoles, auprès de professeurs, de chercheurs, de spécialistes et de professionnels. Nous reconnaissons même l’intérêt que peut avoir de parler avec quelqu’un qui pratique lui-même ce métier. Je pratique depuis très longtemps exactement la même logique avec la vie. Nous arrivons sur terre avec un corps, un cerveau, une personnalité, des sentiments et des années à traverser toutes remplies d’expériences, d’opportunités, de rencontres, de choix, de décisions, de bonheur, de malheur, d’épreuves, de joies toutes aussi différentes les unes que les autres . Pourtant, si depuis l’âge de nos 3 ans tout le système à été pensé pour nous former aux connaissances nous permettant plus tard de nous orienter professionnellement ou au moins de savoir lire et écrire, rien, absolument rien, n’a été mis en place pour nous former à la vie dans ce qu’elle a de sensitive, émotionnelle et incroyablement humaine. Les seuls semblant être présents pour cela sont nos parents qui ont du eux-même se former seuls etc…

Ce n’est pourtant pas par manque de connaissance ,oh non! Des spécialistes, des chercheurs, des psychiatres, des scientifiques, des médecins, des personnes expérimentées, des professionnels s’étant penchés sur tous les sujets qui composent une vie il y en a à la pelle. Les rayons des grandes librairies sont remplis d’ouvrages transmettant un savoir qui nous permettrait de nous former à la vie et d’aller plus loin dans l’expérimentation de notre humanité. Il est donc hors de question que je passe à côté et que je me contente de ce que je suis capable de voir par mon tout petit prisme personnel alors que des personnes ont consacré du temps et des recherches afin de m’apporter des réponses qui pourraient me permettre de comprendre et de m’élever encore un peu plus.

Voilà ce qu’est pour moi le développement personnel, la formation de l’être humain que je suis, autant dire la seule chose qui ait réellement du sens dans une vie. Vous pouvez avoir eu le meilleur métier du monde, épargné tout l’argent de la terre, suivi le plus beau parcours scolaire qui puisse exister, avoir été propriétaire de votre maison, avoir eu votre permis de conduire etc… Ce n’est pas ce que vous aurez expérimenté de plus merveilleux lors de votre vie, ce n’est pas ce que vous retiendrez lors de votre dernier souffle.

Si le sujet de l’amour est sans doute le plus vaste qui puisse exister, il n’échappe pas à la règle. Il y a ce que je peux expérimenter par moi même, les réponses que j’ai pu trouver seule au fil de mes expériences et à travers mon vécu mais il y a aussi l’aide, les informations et le savoir que je suis allée chercher dans les livres de développement personnel. Aucun des livres que j’ai pu lire sur le sujet n’a été une perte de temps. A chacune de mes lectures, je ressors toujours avec au minimum une piste de réflexion qui me fait grandir, mûrir et qui me rend toujours un peux plus formée, ouverte, compétente.

Alors j’ai eu envie de partager avec vous, les quelques ouvrages de développement personnel sur l’amour qui m’ont le plus marqué. Ces livres traitent principalement des relations hommes-femmes et ils m’ont tous ,d’une façon ou d’une autre et à différentes phases de ma vie, apporté quelque chose.

Testés et approuvés

Si je ne devais vous en conseiller qu’un seul ce serait celui-ci. Ce livre a été une véritable révolution dans mon couple et il est aujourd’hui encore une référence dans nos discussions lorsque nous traversons des périodes plus difficiles. Ecrit par Gary Chapman, un conseiller conjugal et auteur américain, ce livre sert aujourd’hui de méthode à de nombreux autres conseillers conjugaux. Destiné principalement aux couples, cet ouvrage explique de manière très claire et concrète pourquoi, parfois, même avec le plus fort des amours et toute la bonne volonté du monde nous n’arrivons pas à être heureux et à nous aimer correctement. C’est une question de langages, il en existerait 5 et ce livre permet de décrypter quel est le vôtre, celui de votre moitié,  et vous apprend à parler le langage de l’autre. Les changements opérés sont incroyables, j’en ai moi même fait l’expérience. Ce livre devrait être selon moi mis entre les mains de tous les couples!

Je ne pouvais pas ne pas vous parler de ce livre… Pourquoi? Parce que c’est le livre que je lisais lorsque j’ai rencontré l’homme qui est aujourd’hui mon mari. Ne vous fiez pas à son titre qui ne lui rend pas service. Il ne s’agit absolument pas de piéger un homme ni de « l’attraper ». Ce livre est un guide de 35 règles de conduite qui selon les auteurs, vous permettraient de rencontrer et surtout de garder l’homme idéal. Ce livre n’est pas récent, il à été écrit par deux femmes en 1995. Selon elles, ce livre reprendrait par écrit des règles de stratégie amoureuse, transmises oralement depuis de nombreuses générations. En effet, ce que l’on trouve dans ce livre semble dater de nos grands mères, cela peut paraitre complètement vieux jeu pour certaines règles voir totalement impossible de nos jours. Mais pour la plupart je les ai trouvées plus que pertinentes. Dans une société où l’on se rencontre à coup d’applications pour coucher, je trouve bien de revenir à certaines valeurs et certains efforts de comportements rappelant aux femmes que ne pas coucher au bout de 3 rendez-vous n’est pas un exploit et aux hommes que courtiser peut être une phase intéressante dans une rencontre. Alors évidemment, il vous faudra adapter certaines règles comme celle disant de ne pas vivre ensemble sans être fiancé par exemple mais cela ne vous coutera rien d’essayer cette méthode quelques temps.

Ce livre a été un best seller qui s’est vendu par millions. je ne sais pas quelle part de responsabilité il a aujourd’hui dans ma vie mais je sais que mon mari se souvient encore de certaines choses qui ont fait la différence…

Pas de problèmes d’époque pour cet autre livre à succès. Il a bien été écrit pour les femmes d’aujourd’hui et répond totalement à une problématique tout à fait moderne. Ce livre est particulièrement destiné aux femmes qui ont tendance à se retrouver dans cette position très désagréable qui est celle d’avoir l’impression de courir après les hommes pour finalement rarement les intéresser. Si vous avez la sensation que le schéma se reproduit sans cesse, que vous êtes toujours la trop « gentille » de l’histoire, que vous n’êtes pas celle que l’on choisit, que vous vous faites avoir, que vous êtes peut être trop fleur bleue, si vous avez le profil de la dépendante en amour, alors ce livre est pour vous. Il vous apprendra a vous repositionner dans une histoire et à cesser certains comportements instinctifs qui mènent à l’échec. Encore une fois il y aura forcément des choses discutables dans cet ouvrage mais je me souviens parfaitement d’un de ses enseignements que j’applique encore aujourd’hui. C’est vous qui montrez à l’homme comment il doit vous traiter. Si  vous acceptez des rdv de dernière minute à 23h (quand vraisemblablement il n’a plus rien de mieux à faire) où vous devez traverser la ville pour le rejoindre chez lui à une heure où rien de « constructif » n’arrivera, alors vous ne pouvez vous en prendre qu’a vous même et ne pas vous étonner de la façon dont il continuera de vous traiter et de vous voir. Ce livre est plein de conseils concrets pour contrer ce genre de comportements parfois malheureusement instinctifs chez une femme.

Vous avez peut être vu le film, le livre est bien plus utile. Steve Harvey est un animateur TV américain très connu et ce livre a eu un succès planétaire. Ecrit avec l’humour que l’on connait bien à son auteur, il se lit très facilement. L’auteur se place du côté de l’homme en souhaitant informer les femmes sur la façon de fonctionner de celui-ci. Dans ce livre il révèle selon lui ce que les hommes pensent réellement de l’amour, des relations et de l’engagement et propose aux femmes des solutions pour adapter leur comportement à ces vérités. Ce livre est peut-être à temporiser sur certaines caricatures, il ne faut pas non plus oublier qu’il a été écrit par un américain et que les françaises ne retrouveront peut-être pas cet intérêt aussi marqué pour la « réussite ». Pour autant et après discussion avec des hommes, beaucoup de points semblent justes et pertinents dans le fonctionnement des hommes décrit par l’auteur. Certains même expliqueraient très bien pourquoi les hommes et les femmes auraient aujourd’hui plus de mal à trouver leur place. Il a été pour moi une lecture qui m’a ouverte sur une véritable réflexion quant à l’évolution de la place de la femme dans la vie de couple, dans la société et donné des pistes pour pouvoir vivre ma vie de femme comme je le souhaite sans dénaturer la place dont mon mari à besoin pour se sentir homme.

Ai-je réellement besoin de vous le présenter? Ce livre est sans doute l’ouvrage de référence sur le sujet des relations homme-femme. Comment communiquer avec quelqu’un qui ne vient pas de la même planète que nous? Comment se comprendre quand on attend de l’autre qu’il fonctionne comme nous alors que sa nature profonde est d’être à l’opposé de notre fonctionnement? Ce livre décrypte aussi bien le comportement de l’homme que celui de la femme. C’est sans doute ce qui le différencie des autres ouvrages. Il n’a pas été écrit pour les femmes en quête de solutions, mais bel et bien pour que les hommes et les femmes apprennent enfin à communiquer et à se comprendre. Ecrit par John Gray, le livre à été adapté en one man show par Paul Dewandre. Ayant vu le spectacle en DVD avec mon mari je dois dire qu’il s’avère être une très bonne solution pour convaincre un partenaire qui n’aurait pas envie de faire l’effort de lecture. Le spectacle est drôle mais fidèle au livre et très interactif pour un couple qui le regarderait ensemble. Bref, c’est un ouvrage qui ne peut faire que du bien à un couple et, un incontournable.

J’en ai entendu parler…

Je n’ai pas lu ce livre très récent, certainement car il traite de comment trouver l’amour et que personnelement (mon mari sera heureux de l’apprendre ) je ne cherche plus! En revanche, j’ai regardé la conférence TED de l’auteur, la mathématicienne Hannah Fry . Cette conférence donne parfaitement le ton du livre et je vous invite à la regarder ICI . Nous sommes face à une approche plus scientifique que romantique de l’amour, basée sur des recherches, des tests et des statistiques. Je trouve cela très intéressant de se confronter à ce type de « conseils » car si heureusement tout ne peux pas être expliqué en amour, il peut être parfois surprenant de s’en remettre à se que l’on peut calculer pour se donner plus de chance.

C’est toujours pour les même raisons que je n’ai pas été emmenée à lire ce livre, mais il m’intrigue. En effet, j’en ai entendu parler et je serai curieuse de le voir tester par mes amies célibataires (les filles, si cette expérience vous intéresse, j’offre le livre à celle qui se dévouera). L’auteur Florence Escaravage, experte en conseil amoureux, est la créatrice de l’agence Love intelligence. Je vous livre ici tel quel le résumé que l’on retrouve sur le site de la Fnac, il sera plus parlant:

 » Florence Escaravage, qui a accompagné des milliers de célibataires, a une mission : les aider à s’ouvrir aux belles rencontres et à en finir avec les histoires à impasse. Car trouver l’amour, ce n’est pas de la magie. Et il y a même une méthode, 5 déclics faciles à provoquer et qui font toute la différence : ceux qui les ont suivis ont trouvé l’âme soeur dans les 3 mois ! Appuyé sur des histoires vraies de coaching, un livre pour redonner le sens de l’orientation à notre radar amoureux, savoir quelle est la personne qu’il nous faut, comment la rencontrer, et s’en faire aimer. »

Je serai curieuse d’avoir le retour de lectrices qui auraient testé cette méthode.

C’est dans un article du magazine Psychologies que j’ai découvert ce livre. Je pense que le simple titre parlera à beaucoup d’entre nous. Combien de fois ai-je pu remarquer dans ma propre histoire comme dans celles de mes proches, cette répétition, ce schéma, qui semble se reproduire encore et encore, menant systématiquement à l’échec dans nos relations où nos rencontres. C’est de cette répétition dont traite la psychologue clinicienne Maryse Vaillant dans cet ouvrage. Voici son résumé Fnac:

« Aux joies des premières rencontres succèdent souvent les ruptures et les drames du désamour. Nous pensons alors « nous n’étions pas faits pour vivre ensemble », ou « il n’était pas pour moi ». Puis survient un nouvel amour. Et nous reproduisons les mêmes erreurs. Comme si l’échec tenait du destin et qu’une force aveugle s’acharnait sur nous. Pourquoi certaines femmes ne sont-elles attirées que par le même type d’homme, et inversement ? Pourquoi recommençonsnous encore et encore la même histoire au risque de nous faire du mal ? Pourquoi sommes-nous sous l’emprise du passé ? À partir de témoignages recueillis par Sophie Carquain, Maryse Vaillant, psychologue clinicienne, identifie et analyse la mécanique subtile de la compulsion et les signes avant coureurs de la défaite. Ensemble, elles repèrent les moyens de sortir de l’engrenage. Car si l’amour est le lieu de la répétition, faire un « pas de coté » peut permettre d’aller de l’avant. Et de s’épanouir enfin à deux. »

N’hésitez pas à me faire un retour sur vos lectures, vos expériences. Loin de penser que ces ouvrages sont des solutions miracles, je les ai toujours pris avec recul mais je ne peux nier que tous m’ont été utiles à un moment où un autre.

Et n’oubliez pas de tomber amoureux de vous-même d’abord…

Tendrement

Emeline B.

Rendez-vous sur Hellocoton !